Honeymoon, Visiter à la Maud

Indice UV 15

Polaroid_les_pieds_dans_leauNous profitons de la douceur des températures matinales pour aller se balader dans la ville et découvrir la plage de la côte est.
C’est encore plus sauvage et reclus que celle qui se dresse tous les jours devant nous ; seulement quelques habitués viennent s’y baigner. Mais le soleil reprend vite ses droits et il commence à faire très chaud, le vent ne souffle pas beaucoup aujourd’hui. Nous en profitons pour lézarder au soleil…

J’ai rendez-vous avec Anna sur la plage de l’hôtel à dix-sept heures ; notre dernier cours de pilates sera face à la mer. L’endroit parfait pour recharger ses batteries et être en totale adéquation avec son corps.
18h30 : coupure générale d’électricité dans toute la ville ! Notre hôtel est le seul avec son voisin le « Blue » à palier rapidement la panne avec un groupe électrogène. Le téléphone de la chambre sonne, c’est Daniela. Elle nous explique la situation et nous demande de sortir par la plage si nous voulons aller dîner en ville car l’entrée est gardée par les agents de sécurité et il y a beaucoup de monde près de la réception.
Ni une, ni deux, nous enfilons nos tongs et nous nous échappons de l’hôtel. L’ambiance est magique, tout est plongé dans le noir ; les lueurs proviennent de la lune et des bougies disposées un peu partout sur le sable.

Nous allons nous chercher une caipirinha à la petite échoppe de Luis, elles y sont délicieuses et vraiment pas chères (R$5) ; nous profitons d’être attirés par la bonne odeur du charbon de bois pour prendre une brochette en face. C’est une petite grand-mère, le visage marqué par la vie, qui est là chaque soir pour vendre ses brochettes. Le sourire toujours vissé, elle anime la rue et régale les passants.

Jericoacoara est toujours plongée dans le noir, on arpente la rue principale à la recherche d’un petit restaurant. Nous tombons sur un local qui nous propose sa pêche du jour, parfait pour terminer cette journée en beauté !
Le courant finira par revenir mais la magie elle, restera.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply